evolution des programmes a l'ecole:1960,2000

Publié le par sumi

Depuis toujours les parents se heurtent au problème des programmes. On les entend souvent parler de leur temps. Tout était mieux. L'enseignement était plus sérieux, les élèves étaient bons en orthographe et tous savaient résoudre les nombreux problèmes de mathématiques. Or l'enseignement a évolué depuis de nombreuses années. Vous en êtes-vous rendu compte ? Afin de vous aider à comprendre l'évolution de l'enseignement, je vous propose des exemples très concrets sur l'art et la manière de présenté un problème de mathématiques. ENSEIGNEMENT AVANT 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s'élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ? ENSEIGNEMENT TRADITIONEL AVANT 1970 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s'élèvent aux 4/5 du prix de vente, c'est à dire 80 francs. Quel est son bénéfice ? ENSEIGNEMENT MODERNE VERS 1970 : Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l'ensemble M est égal a 100 et chaque élément PFM vaut 1 franc. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l'ensemble M. L'ensemble F des frais de production comprends 20 gros points de moins que l'ensemble M. Représente l'ensemble F comme sous-ensemble de l'ensemble M et donne la réponse a la question suivante : quel est le cardinal B des bénéfices (a dessiner en rouge) ? ENSEIGNEMENT RENOVE EN 1980 : Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Les frais de production s'élèvent à 80 francs et le bénéfice à 20 francs. Devoir : souligne les mots "pommes de terre" et discutes-en avec ton voisin. ENSEIGNEMENT REFORME EN 1980 : Un peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 francs sur un sac de patat. analiz le tekst et recherche le fote de contenu, de gramere, d'ortografe et de ponctuassion et ensuite di ce que tu pense de cet maniere de s'enrichir. ENSEIGNEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR EN 1990 : Un producteur de l'espace câble consulte en conversationnel une data-bank qui display le cev-rate de la patate. Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bitmap. Dessine avec ta souris le contour intégré 30 du sac de pommes de terre. Puis loggue toi au network par le 3615 code BP (Blue Potatoe) et suis les indications du menu. ENSEIGNEMENT ADAPTE A L'AN 2000 : Qu'est-ce qu'un paysan ?

Commenter cet article

Annick 03/11/2007 15:42

entre le "chat" et le "tél portable"....on ne saurait plus écrire!!!!!
mais tu nous a très bien présenté.....tout ça.... je crois qu'on va en revenir...comme pour la mode.....
pour ma part,j'ai largué les maths quand il y a eu trop de X et Y et inconnues!!!!!

Martine27 03/11/2007 10:14

Très franchement moi j'ai commencé à décrocher quand on m'a mis dans les pattes les ensembles et autres stupidités du même ordre. Ne parlons pas de l'haurtaugraffe qui en a pris un sacré coup dans l'aile, mais ce qui me sidère c'est le peu de cas que l'on fait de l'Histoire, en gros avant le XXème siècle il n'y avait RIEN

GRECO 03/11/2007 10:01

cé pa vré ya dé vieu ki save pa aicrire non plu

bon la réalité est plus grave que ça en fait et ce qui a fini de tuer l'ortographe c'est l'écriture simplifiée du texto vive le progrès = j t di q cé com ca !
et si on regarde bien ça rappelle la méthode globale : du phonétique ! ah les intellectuels qui sont au gouvernement et qui ont fait de superbes études nous pondent parfois des choses formidables et c'est vrai qu'en europe nous sommes les derniers de la classe ; on pourrait avoir le bonnet d'âne si ça existait encore évidemment ... (tiens je pourrais faire un article hurlement primaire) bizzzzzzzzz nad

nathy 03/11/2007 07:10

C'est vrai qu'on a du soucis à se faire au sujet de l'enseignement !!!!! Quand je vois les fautes d'hortographe et comment on leur apprend qq chose de simple en qq chose de compliqué, whaouuuuuu!!!! On est vraiment très en retard en rapport à d'autres pays, nos enfants font plus d'heures et sont plus nuls, YOUPI !!!!

Bisous, nathy.